Chaîne ou chaussette

Sommaire

Éternel dilemme, le départ en vacances à la montagne approche et vous n'avez toujours pas investi dans un jeu de chaînes.

Qu'est-il préférable de choisir, des chaînes ou des chaussettes pour ses pneus ? L'offre sur Internet est variée, la fourchette de prix importante, difficile de s'y retrouver ! Nous vous aidons à y voir plus clair.

Chaînes ou chaussettes : état des lieux

Les conditions hivernales en montagne (neige – déclivité) imposent de s'équiper de dispositifs spéciaux afin de ne pas rester bloqué (en pleine nuit dans une petite route de montagne, dans un froid intense, la situation peut vite devenir critique).

Chaînes : petit tour d'horizon

Comme leur nom l'indique, elles sont constituées d'un maillage de chaînes qui se fixe sur le pourtour de la roue :

  • Les avantages :
    • Elles sont très efficaces, notamment lorsque la neige est abondante, ainsi que sur le verglas.
    • Elles sont homologuées pour les portions de route où il est obligatoire d'être équipé de chaînes (signalisation verticale : panneau B26).
    • Elles sont résistantes en cas de passage sur des portions dégagées (tunnels).

Bon à savoir : à compter du 1er novembre 2021, l'équipement des véhicules de pneus neige/hiver ou de chaînes devient obligatoire en période hivernale (du 1er novembre au 31 mars), hors véhicules équipés de pneus à clous, dans les régions montagneuses (Alpes, Corse, Massif central, Massif jurassien, Pyrénées et Massif vosgien). La liste des communes concernées doit être définie par les préfets de chaque département de ces régions montagneuses (décret n° 2020-1264 du 16 octobre 2020).

  • Les inconvénients :
    • Elles sont souvent difficiles à mettre en œuvre, à moins de disposer de chaînes haut de gamme avec montage rapide.
    • La vitesse avec des chaînes est limitée à 50 km/h.

À noter : la fourchette de prix pour des chaînes classiques à réglage manuel oscille de 50 à 150 € la paire.

Avantages et inconvénients des chaussettes

Ce sont des enveloppes en matière textile synthétique qui s'enfilent sur le pneumatique. Le principe est basé sur la propriété hydrophobe du textile utilisé. Ainsi, il n'y a pas de formation d'eau entre la chaussette et la neige, et le contact est direct pour une meilleure accroche.

Les chaussettes présentent les avantages suivants :

  • Rapidité de montage : il ne vous faudra que quelques minutes pour les placer : vous enfilez la chaussette par le haut du pneumatique, placez l'élastique de maintien derrière la bande de roulement, vous avancez le véhicule sur un mètre et enfilez la partie restante sur le pneumatique ; le tour est joué.
  • Confort de conduite : vous pouvez rouler au-delà des 50 km/h.
  • Les chaussettes sont efficaces sur la neige, elles sont comparables à la plupart des chaînes.
  • Elles sont faciles à stocker dans le véhicule, elles peuvent vous tirer d'affaire en cas d'épisodes neigeux soudains et impromptus en plaine.

Les inconvénients des chaussettes :

  • Certaines ne sont pas homologuées pour l'obligation de roulage chaîné.
  • Elles sont peu résistantes sur le goudron (il est préférable de les démonter pour les préserver).
  • Elles sont moins efficaces sur le verglas.

Bon à savoir : le coût varie (suivant les performances et l'homologation) de 30 à 100 € la paire.

Alternatives aux chaînes et aux chaussettes

Pour des utilisations intensives, des parcours réguliers en montagne, et si vous avez le budget nécessaire, la solution pour cumuler les avantages des chaînes et des chaussettes est d'opter pour des chaînes haut de gamme à réglage automatique (Michelin Easy Grip – Spike Spider...) .

Les tarifs sont cependant nettement plus élevés : il vous faudra débourser, pour les plus abouties, 300 € la paire.

À noter : les chaînes ou chaussettes doivent être placées en priorité sur les roues motrices (pour les 4×4 et SUV à transmission intégrale, elles doivent être montées sur toutes les roues, sous peine de détérioration de la transmission).

Pour aller plus loin :

Nouveau call-to-action

Ces pros peuvent vous aider